Chansons baroques.png
 

MATÉO CRÉMADES   GUITARE BAROQUE - CHANT             CHANT - PERCUSSIONS    NATHALIE FERRON

grand logo transparent.png

Naviguant entre tradition orale et tradition écrite,

l’Ensemble Parchemins (re)crée une musique où les sentiments

se dévoilent et se libèrent, une musique qui invite non seulement

au voyage et à l'intime, mais aussi à l'échange et à l'interaction avec le public.

      Spécialisé dans l'interprétation du répertoire de chansons du début du 17e siècle, l'Ensemble Parchemins n’a de cesse, depuis sa création à Tours en 2015, de chercher à créer une résonance entre le caractère ancien du répertoire qu’il interprète et sa modernité manifeste. Ainsi, en marge des lieux traditionnels dédiés aux musiques anciennes (églises, chapelles, châteaux…) dans lesquels ils se produisent régulièrement, les musiciens de l’Ensemble Parchemins aiment également investir des lieux hétéroclites ancrés dans notre présent (cafés, librairies, médiathèques, musées…) pour y donner leurs concerts et collaborent fréquemment avec des structures qui promeuvent les musiques dites « actuelles ».

En 2018, un premier album “De la rue à la cour des Rois” voit le jour,                 

Le deuxième album dédié à un répertoire de pièces instrumentales, de villanelles et de chansons populaires italiennes du début du 17ème siècle, “Récréation italienne”, est sorti en avril 2020.

L'Ensemble Parchemins c'est quoi ?

L'Ensemble Parchemins c'est quoi ?

Voir

 L'Ensemble Parchemins en chiffres

  • 2 chanteurs-instrumentistes

  • 1 guitare baroque construite par Matéo Crémades en 2015

  • tambourins, 1 paire de castagnettes et petite cloche

  • ans d'existence

  • 120 concerts dans 7 régions et 21 départements
    1 scène nationale, 5 châteaux inoubliables, 35 églises, chapelles et abbayes à l’acoustique remarquable, 18 bars, restaurants, épiceries, librairies et cafés associatifs écumés, 10 événements "chez l'habitant", 5 festivals de musiques actuelles, 4 théâtres, 1 ferme, 1 dojo, 1 atelier de lutherie, musées, 1 boutique de créateurs…

  • 1 premier album "De la Rue à la cour des Rois" de 17 morceaux (autoproduction -2018) 

  • 1 deuxième album "Récréation italienne" de 17 morceaux (autoproduction - avril 2020)

  • Plus de 1280 abonnés à la page facebook

" Un moment musical d'une rare beauté"

 

12 décembre 2021
Musée Denys-Puech à Rodez (12)

« Une soirée simplement- extraordinaire ! »

Pauline, le 6 mars 2020 
Scène nationale
Le Carré à Château-Gontier (53)

« Magnifique, bouleversant »

Pascal, le 21 octobre 2018 
Vouvray (37)

« Ce récital est un petit bonheur de simplicité mélodique,
de musicalité, il s'écoute de bout en bout avec bonheur»

Thierry Vagne, Musique classique & co. Juin 2020 

Ensemble Parchemins

A la rencontre de l’Ensemble Parchemins
un duo voix - guitare baroque dédié à la musique ancienne

 

 

Actualités

 - Déplacement de territoire, de la Touraine vers l’Aveyron - Inspirations éclectiques : Françoise Atlan et l’Ensemble Parchemins

Nouveau programme DIALOGUE : mises en lumières d’œuvres du début du 17ème siècle composées en France et en Italie

De la Touraine vers l’Aveyron

En 2020, le duo s’établit en Occitanie, proche de Rodez. Un changement motivé par la musique ?

Matéo.  

Notre installation à Sauveterre-de-Rouergue à la fin 2020 s’est bien sûr inscrite dans cette période si particulière causée par le covid et qui a été propice aux changements. Je recherchais depuis quelque temps un atelier pouvant accueillir mon travail de création de rosaces en parchemin (cf ateliermateocremades.com) et c’est en Aveyron que j’ai trouvé mon bonheur !

Concernant le développement de l’Ensemble Parchemins, nous n’avons pas douté avec Nathalie que notre musique saurait apprécier un changement d’air… quand on est musicien, le voyage est inhérent à notre activité.

 

Nathalie.  

L’Aveyron nous a accueilli à bras ouverts ! La musique ancienne, telle que nous la proposons, sous une forme intime et très accessible, est véritablement appréciée sur le territoire.

Nous jouons à Rodez régulièrement (musée Denys Puech, La Menuiserie) et nous sommes programmés cet été dans le festival Labyrinthe Musical en Rouergue à Villefranche de Rouergue (11ème édition de ce festival qui met en lumière les musiques anciennes et musiques du monde). Une résidence au centre européen de conques est également au programme.

Parallèlement, le département soutient notre projet. Nous avons bénéficié d’aides financières à plusieurs reprises pour acquérir du matériel ou faire une captation vidéo.

Ce changement de territoire est donc très dynamisant pour notre ensemble.

Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins
Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins

press to zoom
Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins
Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins

press to zoom
Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins
Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins

press to zoom
Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins
Nathalie Ferron - Ensemble Parchemins

press to zoom
1/4

Inspirations éclectiques.

Vous avez rencontré Françoise Atlan, diva de l’esthétique musicale séfarade. Avez-vous le projet de mélanger les genres ?

Nathalie. 

Notre rencontre avec Françoise Atlan en août 2021 à l’Abbaye de Sylvanès a été très marquante. Son répertoire et le nôtre diffèrent mais nos intentions musicales et l’engagement vocal qui, chez Françoise, est remarquable, nous rapprochent et créent de fortes sources d’inspirations.

Pour l’instant, aucun projet de mélanger la musique arabo-andalouse et nos chansons baroques n’est en voie. Nous profitons seulement de ces ouvertures « oxygénantes » qui adviennent parfois au contact de d’autres grands artistes.

Matéo.  

Nous restons en effet ouverts aux rencontres qui sauront apporter de nouveaux souffles aux œuvres que nous sélectionnons suite à des recherches de répertoire pointues. Dans la perspective de produire un troisième album, des oreilles extérieures seraient toujours les bienvenues par exemple.

Et puis, notre duo pourrait aussi se décliner sous d’autres formes selon les rencontres qui se produiront… Enfin, dans l’idéal, j’aimerais construire une nouvelle guitare (théorbée ou battante) qui apporterait à la musique de l’Ensemble Parchemins de nouvelles sonorités. Les envies ne manquent pas !

DIALOGUE : Nouveau programme

« Après de la Rue à la cour des Rois » (2018) et « Récréation italienne » (2020), vous vous apprêtez à donner un nouveau programme. Rupture ou continuité avec vos débuts ?

Matéo.

Le répertoire italien est tellement foisonnant que nous n’avons pas pu nous empêcher de rester en Italie pour ce troisième programme. Des œuvres de compositeurs français de cette même période du 17ème siècle se sont mis à « dialoguer » avec Kapsberger, Marco Marazzoli ou Legrenzi. Ce sera l’occasion de faire découvrir Jean Boyer, Pierre Guédron ou Didier Le Blanc qui ne sont pas toujours mis en lumière.

Cette nouvelle proposition s’inscrit alors dans une continuité de nos arrangements précédents où les chorus de nos deux voix prennent toute leur place, et, où le jeu de ma guitare baroque (unique instrument de notre ensemble) s’affirme tel un « petit orchestre ». Certaines œuvres choisies, telle que  « Dal cielo » de Marco Marazzoli donnent un nouvel espace d’expression vocale à nos voix solistes.

Nathalie.  Notre formation en duo, toujours aussi convaincante côté public, nous asseoit dans cette esthétique de « chansons », portées par nos voix et la guitare. Fort heureusement, le répertoire pour cette formation ne se tarit pas et nous permet d’approfondir cette matière épurée qui joue beaucoup avec le silence et à laquelle nous nous attachons au fil du temps.

Matéo Crémades - Ensemble Parchemins
Matéo Crémades - Ensemble Parchemins

press to zoom
Matéo Crémades - Ensemble Parchemins
Matéo Crémades - Ensemble Parchemins

press to zoom
Matéo Crémades - Ensemble Parchemins
Matéo Crémades - Ensemble Parchemins

press to zoom
Matéo Crémades - Ensemble Parchemins
Matéo Crémades - Ensemble Parchemins

press to zoom
1/4

Voici l'heure de nous livrer vos goûts du moment, histoire de ne pas oublier la distraction, qui souvent s’entremêle à toutes formes de pensées.

Nathalie

Jardin : Beaucoup de contemplation et de temps vécu à contre-temps dans mon jardin. Ma passion des semis, à l’instar de la musique, permet de s’installer à côté du monde. Totalement salvateur !

Musique : Rubin Steiner à fortes doses, surtout depuis qu'on a enfin pu le voir en concert. Mon rêve serait aussi d'entendre Caetano Veloso et ses fils. (Re)voir sur scène des groupes découverts au fil du temps... la vertu de la scène et des ses émotions fortes.

 

Littérature : L'intégrale de Pierre Magnan se répand dans la bibliothèque! Cet auteur provençal alterne soleils, vérités humaines et descriptions presque proustiennes avec brio. Nancy Huston et ses "Reflets dans un oeil d'homme" aura aussi marqué mon été.

Crédit photo : Fabrice Rousseau
Crédit photo : Fabrice Rousseau

press to zoom
Crédit photo : Fabrice Rousseau
Crédit photo : Fabrice Rousseau

press to zoom
1/1

Matéo 

Littérature : Le rivage des Syrtes de Julien Gracq est définitivement mon livre de chevet ! J’aime beaucoup également la littérature japonaise (Oé, Mishima, Tanizaki). Enfin je viens de terminer la Recherche de Proust… gros morceau, mais tellement délectable !

 

Musique : J’ai des goûts très éclectiques… Ça ne me dérange pas le moins du monde de passer de l’Arpeggiata ou du dernier album de Pino de Vittorio à Stupeflip en passant par Rodolphe Burger ou Lo cor de la plana. Côté guitare c’est Xavier-Diaz Latorre et Lute Duo mes préférés !

 

Cinéma : L’ïle nue de Kaneto Shindo et La femme des sables de Techigahara, les films d'Ozu pour le japon. Les films de Lumet et de Clouzot. 

Interview Eté 2022

Crédit photo : Fabrice Rousseau